Rechercher
  • Valerie Leblanc, sexologue et psychothérapeute.

Il était une fois une histoire impossible...


Comment l’oublier?

Question complexe qui peut être répondue par un million de solutions, mais souvent un peu bidon.

Comment oublier quelqu’un qui nous a rendu si vivante? Qui maintenant nous fait sentir si morte en dedans?

Oui, le temps. Et le temps peut sembler long. Quand d’un coup de baguette magique, tout a disparu. Quand chacune de nos pensées nous joue de mauvais tours, nous ramenant inlassablement à nos plus beaux moments. Ceux auxquels on s’accroche un instant pour être certaine qu’on les a bien vécus et qu’on ne s’est pas tout imaginé. Ceux qui nous restent, ce qui nous reste.

Nous plongeons parfois dans une chasse aux indices pour mieux comprendre, faire du sens de ce qui s’est produit. Alors que le chevalier, sur son cheval blanc, semblait tout droit sorti d’un conte de fées, nous ne nous sommes jamais mariés et n’eurent pas d’enfants. L’enfant en nous aurait voulu y croire. Peu importe la situation, qu’il habite dans un lointain pays ou qu’il avait déjà promis sa main. Ou simplement, peut-être que le prince ne voulait pas de princesse dans sa vie, peut-être que son cœur avait été empoisonné par une fée maléfique du passé. Trop de questions. Comment celui qui avait posé ses lèvres sur les nôtres pour nous éveiller du sommeil routinier qui nous habitait ne peut pas être celui qui nous est destiné?…Bataille d’épées entre le cœur et la raison.

Au travers cette sombre forêt, il faut retrouver son pouvoir. En se retournant vers soi. En prenant cette douleur et en la transformant en moteur de changement. En réfléchissant sur les raisons de ses choix et à ce qu’il nous faut vraiment. La princesse a-t-elle vraiment besoin d’un prince pour se sentir complète? Non, pas nécessairement. Elle peut décider, au moins un instant, de s’accomplir dans différents projets, de voyager, de découvrir qui elle est au travers différentes expériences. Elle pourra rencontrer des gens dans les royaumes voisins et apprendre de ces contacts humains.

Elle devient l’héroïne de sa propre histoire en écrivant les choses autrement, un chapitre à la fois…

(…)

Et elle vécut heureuse pour la nuit des temps.

#rupture #couple #célibat

56 vues