Rechercher
  • Valerie Leblanc, sexologue et psychothérapeute

Série spéciale: prendre soin de soi

Mis à jour : avr. 26


***Cette semaine, je suis en vacances et je prendrai le temps d’écrire des petits textes quotidiens sur différentes façons de prendre soin de soi. De petits changements ou l’adoption de certaines habitudes peuvent faire une différence sur le bien-être global et sur notre manière de gérer l’anxiété. Je vous invite en retour à partager vos commentaires si vous en avez envie!

Mercredi :

En cette journée mi-chaude et mi-froide, j’ai marché des kilomètres, 12,4 pour être plus exact. Il est assez difficile de savoir quoi porter pour se promener quand une minute il y a du soleil et l’autre du vent froid. Ou c’est juste moi qui n’arrive tout simplement pas à m’ajuster? J’ai vu une femme en « gougounes » avec un manteau d’hiver, elle semble avoir tout compris 😊

J’ai passé la matinée à marcher et à simplement prendre le temps d’être. Je le dis souvent en rencontre avec des patients : « il faut arrêter parfois d’être dans le faire et changer de verbe question d’être un peu dans l’être ». Revenir à soi et au moment présent permet de diminuer l’anxiété, de donner une pause au hamster qui s’essouffle dans sa roue un instant.

Lorsqu’on y pense, nous sommes si souvent dans le futur qu’on oublie de profiter du présent. Qu’est-ce que je vais faire pour souper? Quand est-ce que je vais aller à la banque? Je dois écrire tel courriel, fermer tel dossier. Je vais être bien quand ce sera l’été, puis, je vais être bien quand nous serons l’automne…Bref, marcher sans but particulier et observer ce qui nous entoure aide grandement à calmer l’esprit et à simplement être dans le moment présent. Je me suis arrêté aux différentes couleurs et à la vie du parc où j’étais. J’ai pu voir des écureuils bruns, des beiges, des blancs. J’ai aussi vu un cône orange dans un arbre. Comme quoi il y a des cônes orange partout à Montréal! Marcher régulièrement aurait plusieurs bénéfices pour la santé mentale, mais aussi pour la santé physique. Par exemple, la marche peut aider à prévenir l’ostéoporose, diminuer le taux de cholestérol sanguin, baisser la tension artérielle et réduire les risques de maladie du cœur.

Toujours à la marche, je me suis rendue au Musée d’art contemporain. Lorsque je vais au musée, je me sens calme immédiatement. J’ai un peu le même sentiment que lorsque je vais à la bibliothèque. L’endroit est silencieux ou les gens chuchotent. Cela me permet de décrocher. Il y a plusieurs bénéfices à regarder de l’art et en faire soi-même qui ne sont pas très connus. J’ai lu un résumé d’étude dernièrement qui stipulait que visiter une exposition réduisait le niveau de stress dans le corps. Ceci était vérifié par le niveau de cortisol, l’hormone du stress, chez plusieurs participants. De plus, la partie du cerveau (cortex insulaire) qui est liée aux émotions plaisantes ainsi que la partie qui est reliée à l’expérience de la récompense seraient activées lorsque nous regardons de l’art. Donc, aller au musée pourrait être considéré comme une activité qui contribue au bien-être. Les expositions actuelles sont intéressantes, entre autres celle de Teresa Margolles qui se veut une réponse artistique aux violences de son pays (féminicides, injustices sociales, marginalisation, etc.).

Si vous voulez expérimenter vous-même avec l’art dans un concept « art thérapie », je viens de découvrir cet endroit :

http://www.laruchedart.org/fr/a-propos/

#bienêtre #Marche #mindfulness #Art

0 vue