Rechercher
  • Valerie Leblanc, sexologue et psychothérapeute.

5 façons de favoriser le désir sexuel


J’ai écrit sur le sujet auparavant, mais le désir sexuel est l’un des thèmes les plus fréquemment abordés en thérapie et il est un motif de consultation très commun. Il est encore peu compris chez beaucoup de gens et souvent empreint de fausses croyances.

Le désir est influencé par de multiples facteurs. On pourrait penser par exemple aux changements hormonaux, à la routine dans une relation, au stress, à la dépression, à une mauvaise connaissance de son corps et de ce qui nous fait plaisir. Il est naturel et tout à fait normal de ne pas toujours désirer avec la même intensité. Toutefois, certains éléments peuvent favoriser la connexion à son désir et potentiellement amener un plus grand épanouissement dans la vie sexuelle :

1. Selon la thérapeute Esther Perel la formule attraction + obstacles = désir sexuel. Les obstacles peuvent être minimes comme la nouveauté du corps de l’autre que l’on ne connait pas encore. Une fois que l’on ressent que l’autre est acquis ou que tout est très facile, la libido peut perdre un peu de sa puissance. Donc, n’hésitez pas à changer le contexte dans lequel la sexualité prend place et à créer des moments qui vous sortent de la routine.

2. Partez à la découverte de votre univers érotique. Prenez quelques instants pour faire des visualisations, des rêveries érotiques. Le fait de mentaliser positivement une rencontre sexuelle et prendre conscience des manifestations du désir dans son corps nous aiderait à maintenir le désir vivant.

3. Osez communiquer, une clé à ne pas oublier! Pour différentes raisons, même lorsque le désir est bien présent, nous pouvons le taire, le cacher, le mettre au bas de la liste des priorités. Dire ce que l’on aime, ce que l’on aime moins, l’approche qui nous excite le plus, les comportements que nous aimerions essayer sont tous des éléments qui peuvent amener une plus grande satisfaction sexuelle et par conséquent, plus d’intérêt à prendre le temps d’avoir des relations sexuelles. Le plaisir anticipé activera Éros. Lorsque nous communiquons, nous créons ensemble une réalité sexuelle qui nous plait et qui nous donnera plus envie.

4. Faire la place au désir. Le désir n’est pas toujours « naturel ». Il faut créer des occasions pour le voir prendre de l’ampleur. Il est plus facile de connecter à son désir et à l’autre lorsque nous vivons un moment agréable ensemble. Il peut s’agir d’une sortie en amoureux, d’un massage ou d’une activité sportive pour ne nommer que ceux-ci. L’idée est de volontairement mettre en place des moments où l’on met le stress de la vie quotidienne de côté pour se retrouver.

5. Maintenir les gestes de tendresse et d’affection sans les associer automatiquement à la relation sexuelle. Lorsque les gestes de douceur s’associent directement à un rapport sexuel, certaines personnes en viennent à éviter les contacts physiques dont ils ont pourtant besoin et peuvent ressentir de la frustration qui nuit à la sexualité. Restez conscient de votre ressenti et discutez de ce genre de sujet. L’idée est de garder des moments doux pour favoriser le contact intime, sans vous sentir obligé de quoi que ce soit. Amusez-vous ensemble, pratiquez la sensualité et respectez les envies et les limites de chacun. Cela peut favoriser votre désir et le rapport que vous entretenez avec la sexualité.

#désir #sexualité #conseils

0 vue