top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurValerie Leblanc

Les difficultés des applications de rencontre



Nous connaissons tous des gens pour qui les "app" de rencontre ont fonctionné et qui ont trouvé un partenaire avec qui ils ont pu bâtir une relation sérieuse. Cependant, la réalité est que la majorité des utilisateurs de ce moyen de dating moderne vivent une aventure périlleuse qui apporte parfois des blessures, du découragement et une perte d’estime de soi. Pour une histoire d’un soir, le contact est facile et rapide, mais pour un engagement, cela est un peu plus compliqué.



Alors, qu’est-ce qui est si complexe dans les rencontres en ligne alors qu’il n’y a jamais eu autant de choix possible?


L’une des réponses est simplement la surabondance du choix. Face à une multitude de possibilités, le processus cognitif pour prendre une décision devient difficile. Le fait d’avoir trop d’options toutes aussi bonnes les unes que les autres est mentalement drainant parce que chaque option doit être analysée. Ceci est encore plus fatiguant pour les personnes angoissées. De plus, si l’on ajoute que choisir c'est renoncer, le niveau de difficulté augmente. Suis-je prêt à faire le deuil des autres choix? Si je me trompais? S’il y avait mieux ailleurs? Ces questions rendent l’engagement concret dans un choix plus ardu .


Une image que je donne parfois pour illustrer ce phénomène est celle du menu au restaurant. Si j’ai face à moi 5 choix sur une carte, je saurai rapidement prendre une décision basée sur mes goûts. Si l’on me donne un menu de 8 pages, il est possible que je prenne plus de temps et que j’hésite plus longuement avant de passer ma commande. Il y a quelques décennies, les gens s’engageaient plus facilement, car le choix perçu était plus restreint. Il y avait une personne dans l’entourage qui attirait notre attention, on faisait des efforts pour lui parler, pour la séduire, puis nous avions une chance de connexion ou non. Nous étions plus limités aux amis d’amis, à la personne qui habite le même secteur, qui fréquente le même endroit ou parfois aux collègues de travail.



Un autre élément dans le même ordre d’idée est qu’il peut être difficile de trouver une personne avec qui l’on connecte de manière forte lorsque les gens sont à plusieurs endroits à la fois. Il n’est pas rare que les utilisateurs des app de rencontre parlent à plusieurs personnes en même temps et décident de rencontrer plus d’une personne dans un délai rapproché. J’aime bien dire que lorsque nous sommes partout nous ne sommes nul part. Dans une vidéo que j’ai regardée récemment quelqu’un disait que fréquenter 4-5 personnes en même temps, c’est un peu comme visionner 4-5 séries télé au même moment. Nous sommes capable de capter des bouts, mais nous ne serons pas en mesure de profiter pleinement de ce que nous regardons, de bien suivre les personnages et de nous investir dans l’histoire. Cette analogie permet de faire un parallèle avec les « dates » à répétition. Cela entraine potentiellement une difficulté à s’investir, car nous ne sommes pas capables de nous intéresser concrètement à l’autre, puis créer une connexion véritable.



Un point à ne pas négliger lorsque l’on pense à la difficulté de rencontrer un partenaire sur les app de rencontre est l’accumulation de micro-blessures. À force de déceptions, de nous faire « ghoster », « breadcrumber », « bencher » ou encore de subir de la manipulation comme dans la « penny method *», il est fort à parier que des couches de protection apparaitrons et qu’il deviendra difficile de nous présenter de manière ouverte et vulnérable à un potentiel amoureux.

Certaines personnes développeront une carapace qui mettra trop de distance face à l’autre et qui rendra la connexion difficile.



Finalement, bien que les app donnent accès à divers profils d’individus intéressants, une partie de ces personnes ne sont pas vraiment sur l’application pour rencontrer et une autre partie est déjà en relation. Savoir si l’on plait, l’envie de se divertir, et le désir d’infidélité sont aussi des motifs pour s’inscrire sur les app de rencontre sans toutefois le présenter aux autres célibataires. Une étude récente** a révélé que sur Tinder, 63,5% des utilisateurs interrogés avaient déjà un partenaire. Donc que ce soit pour l’ego boost ou pour tromper, une portion des utilisateurs ne sont pas de réel « match ». Selon une autre étude américaine publiée en 2020, ce serait 12% des utilisateurs habituels d’application comme Tinder et Bumble qui se sont mariés ou qui ont été dans une relation sérieuse avec une personne rencontrée à travers ces outils. Il est donc possible de trouver notre douce moitié, mais ce n’est pas aussi simple que l’on pourrait le croire.



Je crois qu’il est important de prendre connaissance de ces aspects de l’univers des rencontres en ligne pour avoir des attentes réalistes, mais aussi pour ne pas personnaliser de façon trop importante les difficultés rencontrées. Certaines personnes qui vivent des déceptions à répétition peuvent perdre en estime de soi et vivre une certaine détresse.




Quelques conseils lorsque nous choisissons les applications pour rencontrer:


  • Il est pertinent d’effectuer un travail personnel sur nos blessures amoureuses et identifier nos patterns et « red flags » dans le but de ne pas tomber dans les mêmes pièges. Qu’est-ce que je répète et qui ne fonctionne pas? Quel type de personne m’attire et pourquoi? Quels sont mes zones d’amélioration? Quels sont mes besoins en relation? Quels sont mes non négociables? Suis-je prêt(e) à m’engager? Suis-je clair dans mon profil?

  • Réfléchir à ce qui nous rend séduisants et être prêt à mettre des efforts dans la séduction en mettant de l’avant ces points et en s’intéressant vraiment à l’autre. Il ne faut pas céder à la tentation de mettre des photos de nous qui sont dans des contextes socialement populaires (par ex. le voyage et la randonnée) si ce ne sont pas des choses que nous aimons beaucoup. Osez vous présenter dans votre unicité.

  • Essayez de réduire vos choix. Ne soyez pas sur plusieurs applications en même temps et ne parlez pas à trop de gens à la fois. Allez au bout des rencontres, donnez vraiment la chance à la personne devant vous d’être connue plutôt que de voir plusieurs personnes à la chaîne.

  • Demandez-vous si vos choix sont alignés avec vos besoins. L’autre n’est pas un potentiel ou un projet en développement.

  • Soyez honnête, authentique et restez conscient de vous. Si vous sentez que le dating vous créer trop de stress ou d’inconfort, faites une pause. Écoutez-vous.


Valerie Leblanc, M.A

Sexologue et psychothérapeute

(Montréal et visioconférence)



______________________


  • Pour en savoir plus sur les termes reliés au dating, visionner notre vidéo sur Youtube:


———————————

Sources/infos:


* Penny method:

Tel que révélé sur Tik Tok: la méthode Penny consiste à donner à une femme un effort maximum au début de la relation et à le diminuer lentement au fil du temps.


Cependant, vous le faites d’une manière qu’elle ne remarquera pas jusqu’à ce qu’elle soit heureuse de recevoir le strict minimum.


Après avoir mis un peu moins, vous en donnez un peu plus pour faire croire à la femme qu’elle est mieux traitée.


Par exemple, vous commencez par mettre 100 % avant de diminuer à 90 %. Ensuite, vous augmentez ce pourcentage à 95 % pour qu'elle se sente à nouveau mieux.


Vous baissez ensuite ce chiffre à 85 % et remontez à 90 % pour qu'elle ait l'impression d'avoir gagné, mais en réalité, elle reçoit moins d’efforts.



** Étude:

67 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page