Rechercher
  • Valerie Leblanc

Les 4 sources du stress



Le stress est une réaction normale de l’humain qui fait face à une situation menaçante précise ou un changement. En réponse, des hormones sont sécrétées (comme l’adrénaline et le cortisol), puis il y a une mise en place de stratégies de défense dans le but de se protéger, préserver nos fonctions vitales, s’adapter. Le stress cible spécifiquement les aires du cerveau comme l’hippocampe, le cortex préfrontal et l’amygdale. On peut faire une distinction entre stress et anxiété. Le premier est en réponse à quelque chose de concret et plutôt immédiat. Par exemple, une voiture qui klaxonne parce que nous traversons sans regarder permettra au système d’enclencher rapidement une réponse de recul. En général, face au stress, nous allons réagir en combattant ou en nous enfuyant (la réponse fight or fly). L’anxiété quant à elle est une vague de sensations désagréables en lien à la perception d’un danger à venir. Elle est reliée à des croyances et des pensées négatives sur le futur qui peuvent se transformer en scénario catastrophique ou en appréhensions qui sont souvent irrationnelles ou disproportionnées. Il est à noter qu’un petit niveau d’anxiété peut être considéré normal.


**En bref, le stress est déclenché par un système d’alarme face à un danger réel et rapproché dans le temps tandis que l’anxiété peut être en lien à des dangers imaginés, amplifiés et elle se vit davantage face au futur. **


La pandémie a apporté chez la majorité d’entre nous son lot de stress. Quotidiennement, nous avions à nous rappeler des gestes et stratégies de protections à adopter et faire face à différents changements. Le stress vécu sur le long terme peut devenir chronique et causer une souffrance ou une moins bonne santé mentale, d’où l’importance de bien le reconnaître et de l’utiliser positivement. Je vous propose de mieux cibler votre stress avec les 4 facteurs susceptibles de le déclencher. Il s’agit de l’acronyme de Sonia Lupien (PH.D.), fondatrice et directrice scientifique du Centre d’Études sur le stress humain. Vous trouverez au bas de la page le lien vers un podcast intéressant dans lequel elle parle des effets du stress.


Sources de stress (acronyme SPIN)

1. Sens du contrôle faible : impression que nous avons peu de contrôle sur la situation, peu de moyens disponibles.

2. Personnalité menacée (égo) : ce qui pourrait menacer notre identité, notre image sociale

3. Imprévisibilité : ce que nous n’avions pas anticipé dans une situation x

4. Nouveauté : nouvel élément dans l’environnement qui demande une adaptation


Lorsque le stress est reconnu, il peut être vu comme un aidant temporaire et non un ennemi. Il est en place pour nous mobiliser. Si le facteur causant du stress persiste, il peut être utile de faire des actions pour le réduire comme des exercices de respiration, du sport, de la méditation, des pauses détentes, etc. Soyez conscient de vous, n’aillez pas peur du stress, mais gardez des stratégies actives pour qu’il reste positif dans votre vie 😊


Lien podcast : https://youtu.be/LHj8INgF1uk


(aucune affiliation, juste une appréciation à partager 😉)

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La vulve